Fonds de Dotation pour la recherche en Dermatologie
Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie Menu

Maintenant
je peux soutenir
la recherche sur la peau
en France.
→ Édito

L’acné
État des lieux et la recherche

,

catégorie acné

Qui êtes-vous ?

Je suis le Dr Michel LE MAÎTRE, dermatologue libéral, ancien président de la Société Française de Dermatologie.

De quel enjeu dermatologique allez-vous nous alerter ?

L’acné représente une part importante de la consultation quotidienne d’un dermatologue. Celui-ci suit de près les avancées dans la connaissance des mécanismes de l’acné et la mise au point de nouvelles thérapeutiques afin d’offrir aux patients la meilleure prise en charge.

Visuel visage acnéique
visage acnéique

L’acné apparait au moment de la puberté chez de nombreux adolescentes et adolescents. Elle se manifeste par des papules rouges souvent surmontées d’une petite pustule blanche (c’est le fameux « bouton »). Elle s’associe à des comédons (« point noirs ») et à des microkystes.Elle est bien visible sur le visage mais peut s’étendre sur le thorax et le cuir chevelu.

L’acné est une maladie de la glande sébacée qui secrète le sébum, substance grasse protectrice de l’épiderme. Une peau acnéique secrète trop de sébum. Celui-ci devient épais et contribue à obturer les pores de la peau. Une inflammation chronique est associée liée à la présence d’une prolifération microbienne au niveau des glandes sébacées.

L’acné évolue par poussées souvent pendant plusieurs années, ce qui en fait une maladie chronique. Il n’est pas rare qu’elle puisse se prolonger, voire apparaître à l’âge adulte, particulièrement chez les femmes. La sévérité de l’acné est variable, mais les formes sévères ne sont pas rares.

L’acné peut laisser sur la peau des cicatrices.

L’acné a des conséquences importantes pour les patients. Elle est affichante et modifie l'image de soi.

On estime aujourd’hui que près de 80% des adolescents souffrent d’acné, et près de 20% des femmes adultes.

Quels sont les problèmes actuellement ?

Si des progrès importants dans la recherche sur les mécanismes de l’acné ont été réalisés ces 20 dernières années, il reste encore beaucoup de problèmes à résoudre :

  • L’acné reste encore un problème de santé publique compte tenu de sa fréquence, de ses conséquences psychologiques et des risques cicatriciels.
  • Les effets secondaires de certains traitements rendent parfois leur utilisation difficile.
  • Les antibiotiques, utilisés dans le traitement de l’acné, induisent aujourd’hui des résistances qui les rendent moins efficaces.
  • Depuis l’apparition de l’isotretinoïne il y a 30 ans, il n’y pas eu de médicaments majeurs pour améliorer le traitement de l’acné.

Pour aider le dermatologue et les médecins prenant en charge les patients atteints d’acné, le centre de preuves de la Société Française de Dermatologie, en lien avec la Haute Autorité de Santé a récemment élaboré des recommandations de prise en charge :

Capture du site
reco.dermato-sfd.org/acne

À quoi ma dotation va-t-elle servir ?

La recherche sur l’acné est très active : la meilleure connaissance des mécanismes de l’inflammation et de la réponse du système immunitaire vis à vis de la présence microbienne au sein des glandes sébacées, sont des voies de recherche très prometteuses.

Elle peut permettre l’arrivée de nouveaux traitements à la fois plus efficaces et mieux supportés par les patients.

La Société Française de Dermatologie et son fonds de dotation ont pour mission de soutenir la recherche. Vos dons sont indispensables pour que celle-ci s’accélère et permette des progrès décisifs dans la prise en charge de l’acné.

+ d’articles acné

En savoir plus

je m'implique
POUR LA PEAU

En France

Dernière mise à jour

Carte des centres de recherche en dermatologie de France

En savoir plus sur…

Remonter Nous utilisons des témoins de connexion (cookies) pour faire fonctionner notre site et effectuer l'analyse statistique des visites (avec Google Analytics + iRaiser). Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. OK