Fonds de Dotation pour la recherche en Dermatologie
Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie Menu

Maintenant
je peux soutenir
la recherche sur la peau
en France.
→ Édito

Les verrues…
Est-ce que ça se traite vraiment ?

,

catégorie verrues

Qui êtes-vous ?

Bonjour, je m’appelle Johan CHANAL, je suis dermatologue à l’hôpital et en cabinet.

De quel enjeu dermatologique allez-vous nous alerter ?

Je vais vous parler d’une maladie très fréquente : les verrues qui sont une infection liée aux papillomavirus. Elles sont l’un des premiers motifs de consultation en dermatologie libérale. Il en existe différents types selon le papillomavirus responsable.

Qui est concerné par les verrues ?

Les verrues sont retrouvées à tous les âges de la vie. Néanmoins, elles sont plus fréquentes chez les enfants puisqu’un tiers des enfants ont ou auront des verrues. Les patients dont les défenses immunitaires sont diminuées peuvent avoir des verrues plus grosses, plus nombreuses et plus difficiles à traiter.

Quels sont les problèmes avec ces verrues ?

Les verrues peuvent être gênantes, douloureuses lors de la marche et peuvent être inesthétiques et mal perçues par l’entourage qui a peur d’être contaminé alors qu’elles sont faiblement contagieuses. La personne concernée craint que la verrue se propage sur le reste du corps.

La verrue reste un mystère !

À ce jour aucun traitement ne garantit une guérison à 100%, loin de là. Pourtant, les traitements sont nombreux :

  • les crèmes ou les vernis,
  • l’azote liquide,
  • et même dans des cas plus rares, le laser
  • voire des injections dans les verrues.

Tous ces traitements peuvent être mis en échec et démoraliser le patient.

Pour finir, la verrue peut partir toute seule comme elle était venue, mais cela est surtout vrai pour le jeune enfant.

Quelles perspectives pour les verrues ?

Bien qu’il s’agisse d’une maladie banale et fréquente, elle est complexe, et nous en sommes encore à définir parmi les traitements disponibles, lesquels sont les plus efficaces.

La vaccination contre les papillomavirus humains et d’autres traitements augmentent les défenses immunitaires ; ils pourraient jouer un rôle majeur à l’avenir dans le traitement des verrues.

Et maintenant ?

Et bien voilà : fréquentes, douloureuses, récalcitrantes, les verrues ont encore des beaux jours devant elles si la recherche n’avance pas plus vite.

Pour que de nouveaux traitements soient découverts, il faut de l’argent. Pour avoir de l’argent, il faut des dons.

Alors n’hésitez pas, donnez !

  • ^ Les verrues sur dermato-info.fr , (encyclopédie SFD).
  • ^ Les verrues en une animation , (YouTube).
  • ^ Les dermatoses qui s’attrapent chez l’enfant , (JSP).
  • + d’articles verrues

    En savoir plus

    je m'implique
    POUR LA PEAU

    En France

    Dernière mise à jour

    Carte des centres de recherche en dermatologie de France

    En savoir plus sur…

    Remonter Nous utilisons des témoins de connexion (cookies) pour faire fonctionner notre site et effectuer l'analyse statistique des visites (avec Google Analytics + iRaiser). Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. OK