Fonds de Dotation pour la recherche en Dermatologie
Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie Menu

Maintenant
je peux soutenir
la recherche sur la peau
en France.
→ Édito

Fasciites nécrosantes
d’où viennent les streptocoques dans cette infection grave de la peau ?

,

catégorie dermatose infectieuse

Les fasciites nécrosantes sont des infections cutanées rapidement progressives, atteignant les couches profondes de la peau et pouvant atteindre aponévroses musculaires et muscles.

Une bourse de Master 2 financée avec le soutien du laboratoire Novartis
Après sélection indépendante par le comité des bourses de la SFD

Floriane KOUBY
Dr Floriane KOUBY

Fasciite nécrosantes : d’où viennent les streptocoques dans cette infection grave de la peau ?

Floriane KOUBY est interne de dermatologie en dernière année et s’intéresse particulièrement aux infections cutanées comme dans ce travail de Master 2, qu’elle va réaliser sur les fasciites nécrosantes dans le service de Bactériologie de l’Hôpital Henri Mondor en lien avec le service de Dermatologie.

Les fasciites nécrosantes sont des infections cutanées rapidement progressives, atteignant les couches profondes de la peau et pouvant atteindre aponévroses musculaires etmuscles. Les bactéries les plus fréquemment responsables sont les streptocoques.

Le risque de développer une infection grave liée à cette bactérie est augmenté dans l’entourage d’un patient de 20 à 200 fois par rapport à population générale. 20% des enfants et 5% des adultes ont un portage chronique de streptocoque dans la gorge alors qu’il n’y a pas de symptômes. Notre hypothèse est que ce portage de bactérie pourrait être à l’origine de certaines fasciites nécrosantes, en passant de la gorge dans le sang et en se fixant sur un muscle traumatisé (après un coup alors qu il n’y a pas eu de blessure ouverte de la peau).

Le but de ce projet, réalisé à l’hôpital Henri Mondor de janvier 2018 à juin 2019, est d’étudier le rôle des streptocoques et leur origine chez les patients ayant une fasciite nécrosante.

Fasciite Nécrosante

Nous étudierons tous les patients ayant une fasciite pendant cette période, ainsi que leur entourage et une population « comparative » de patients atteints d’érysipèle, qui est une infection cutanée plus superficielle et non grave.

Des prélèvements seront réalisés, au niveau de la gorge, du périnée et de l’anus pour rechercher du streptocoque. Nous comparerons aussi le type de streptocoque, afin de savoir si certains facteurs de virulence (agressivité de la bactérie) sont plus souvent retrouvés en cas de fasciite.

Cette étude des patients et de leur entourage permettra de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans les fasciites nécrosantes et à l’avenir d’élaborer des stratégies de prévention.

APHP Henri Mondor

Soutien :

Novartis

Fiche du projet

Appel d’Offre Août 2018
Porteur du projet Floriane KOUBY


Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne

CHU Henri Mondor
Service de Bactériologie, avec le service de Dermatologie
51 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny
94010 Créteil
FRANCE
Situation Créteil
Mise à jour le 2018-08-30 15:18:37

+ d’articles dermatose infectieuse

Résultats du projet Objectif peau :
explication du projet en vidéo

Dans la peau des français en quelques chiffres 16 millions de français de plus de 15 ans touchés Les femmes sont plus touchées que les hommes 80% des français ont au moins 2 pathologies de peau

je m'implique
POUR LA PEAU

En France

Dernière mise à jour

Carte des centres de recherche en dermatologie de France

En savoir plus sur…

Remonter