Fonds de Dotation pour la recherche en Dermatologie
Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie Menu

Maintenant
je peux soutenir
la recherche sur la peau
en France.
→ Édito

Une radiothérapie super « ciblée »
dans le mélanome

,

catégorie mélanome

Étude de la radiothérapie interne vectorisée du mélanome métastatique en monothérapie et en association (thérapies ciblées et immunothérapie)..

Une bourse de Thèse financée par la Société Française de Dermatologie

Jacques ROUANET
Dr Jacques ROUANET

Étude de la radiothérapie interne vectorisée du mélanome métastatique en monothérapie et en association (thérapies ciblées et immunothérapie).

Jacques ROUANET est dermatologue et prépare à temps plein une Thèse de Doctorat au sein de l’UMR INSERM 1240 de Clermont-Ferrand sous la direction du Dr Françoise DEGOUL et du Pr Michel D’INCAN. L’obtention en 2017 puis le renouvellement en 2018 de la bourse de Thèse de la SFD lui permet de se consacrer à temps plein à ce projet novateur, avant de rejoindre l’équipe médicale du service de Dermatologie du CHU de Clermont-Ferrand en novembre 2019.

L’UMR 1240 INSERM explore des approches théranostiques pour le mélanome cutané en se fondant sur une de ces caractéristiques : la production de mélanines. Plusieurs molécules ont été produites et pour certaines, testées comme radiotraceurs dans un but diagnostique (imagerie des métastases) ou thérapeutique (radiothérapie interne vectorisée).

La radiothérapie interne vectorisée consiste à adresser spécifiquement un isotope radioactif aux cellules tumorales en ciblant, grâce à un vecteur, des caractéristiques propres de ces cellules. La molécule, ICF01012, radiomarquée avec de l’iode 131, se concentre dans les cellules et tissus mélanisés ce qui entraîne une diminution de croissance des mélanomes pigmentés avec un allongement de survie dans plusieurs modèles précliniques. Ces résultats ainsi que des études de dosimétrie favorables ont conduit à une étude de phase I (MELRIV1) qui va débuter à la fin de l’année 2018 à Clermont-Ferrand afin d’évaluer la tolérance de l’[131I]ICF01012 chez les patients atteints de mélanome métastatique.

En parallèle de cette étude clinique, nous étudions dans des modèles in vitro et in vivo la combinaison de notre approche de radiothérapie interne avec les avancées thérapeutiques récentes comme les thérapies ciblées (inhibiteurs de BRAF et MEK) et les immunothérapies (inhibiteurs de checkpoints immunitaires anti-CTLA-4, anti-PD-1 et anti-PD-L1).

L’objectif final est de potentialiser l’effet des traitements pour obtenir une meilleure efficacité thérapeutique chez nos patients.

Université Clermont Auvergne

Fiche du projet

Appel d’Offre Août 2018
Porteur du projet Jacques ROUANET
Parrain Michel D'INCAN
Situation Clermont-Ferrand
Mise à jour le 2018-08-30 15:18:37

+ d’articles mélanome

En savoir plus

Résultats du projet Objectif peau :
explication du projet en vidéo

Dans la peau des français en quelques chiffres 16 millions de français de plus de 15 ans touchés Les femmes sont plus touchées que les hommes 80% des français ont au moins 2 pathologies de peau

je m'implique
POUR LA PEAU

En France

Dernière mise à jour

Carte des centres de recherche en dermatologie de France

En savoir plus sur…

Remonter